Doit-on recharger la batterie de sa voiture électrique à 100% ?

Si vous êtes arrivés ici, c’est que vous avez compris qu’avec l’avènement des véhicules électriques, cela marque une évolution importante dans le secteur auto, et donc par réflexion de l’importance croissante d’une gestion efficace et durable des batteries. Ces batteries, qui sont le cœur énergétique des voitures électriques, se montrent sous diverses formes, chacune avec ses spécificités et défis

Alors que l’industrie se tourne de plus en plus vers des solutions toujours plus performantes et respectueuses de l’environnement, une question se pose : doit-on recharger la batterie d’une voiture électrique à 100% ? Cette interrogation va nous pousser à nous pencher sur des aspects cruciaux comme la durabilité, l’efficacité et l’optimisation des batteries, et bien plus encore.

Comprendre la batterie d’une voiture électrique

Pour ce faire, avant de vous répondre sur la question qui vous amène sûrement, tournons-nous tout d’abord vers les types de batteries et quels sont les différents facteurs de dégradations de celles-ci.

Types de Batteries Utilisées dans les Véhicules Électriques

Comme vous le savez, les batteries de voiture électrique se proposent en plusieurs types, chacun avec ses caractéristiques propres, que nous allons vous détailler, pour que vous ayez une vue plus globale sur le sujet :

  • Batterie au Plomb : Historiquement la première qui a été permis à alimenter des véhicules électriques, elle est aujourd’hui mise à des fonctions secondaires du fait de son poids élevé et de sa capacité limitée.
  • Batterie Nickel-Cadmium (Ni-Cd) : Utilisée dans les années 90, cette batterie offrait une bonne capacité de stockage mais souffrait de l’effet mémoire et de la toxicité du cadmium.
  • Batterie Nickel-Métal Hydrure (Ni-MH) : Sans métaux lourds, cette batterie a longtemps dominé le marché des véhicules hybrides avant l’arrivée du lithium-ion.
  • Batterie Lithium-ion : Devenue la référence, elle se démarque par une durée de vie prolongée et une haute densité énergétique, ayant néanmoins besoin d’une gestion de recharge précise.
  • Batterie Lithium-ion Polymère : Variante de la batterie lithium-ion, elle utilise des électrolytes solides pour une plus grande stabilité, mais est plus coûteuse.
  • Batterie au Graphène : Avec une durée de vie supérieure et une rapidité de charge supérieure, cette technologie est vue comme l’avenir, même si son coût est élevé.

Facteurs de dégradation des batteries

Maintenant que nous avons fait le tour des différentes batteries, pour la durée de vie de celles-ci, nous avons pu constater qu’elles sont influencées par plusieurs facteurs. Voici les principaux :

  • Vieillissement Calendaire : Cela concerne la dégradation naturelle de la batterie, même quand elle n’est pas utilisée. Ce phénomène est accentué par des températures de stockage élevées et un niveau de charge élevé pendant le stockage.
  • Vieillissement Cyclique : Ce type de vieillissement est lié aux cycles de recharge et de décharge de la batterie quand elle est utilisée. Des facteurs comme la température interne de la batterie et les charges rapides peuvent accélérer ce processus d’une manière plus ou moins importante.
  • Vieillissement Combiné : Il vient de l’interaction entre le vieillissement calendaire et cyclique, rendant l’analyse de la dégradation globale bien plus complexe.

Charger sa batterie à 100% : Bonne ou mauvaise Idée ?

Nous en avons terminé avec la présentation des différentes batteries et de leurs facteurs de dégradation. Désormais, penchons-nous sur la question de charger une batterie de voiture électrique à 100%, parce qu’elle lance toujours un débat important dans le monde de l’auto électrique. 

Pour trancher immédiatement et sans tourner autour du pot, charger complètement une batterie peut créer une pression supplémentaire sur ses cellules, et potentiellement raccourcir sa durée de vie à long terme. Cette préoccupation est semblable à celle observée avec les batteries lithium-ion des smartphones, où une charge d’environ 80% est souvent préconisée. Cependant, la réponse n’est pas universelle et varie d’après le type de batterie.

Des études montrent que le vieillissement dû à un niveau de charge de 100% n’est pas extrêmement nocif, même à long terme, mais cela peut dépendre de la technologie spécifique de la batterie. Pour donner un exemple, Tesla, avec ses batteries, recommande des niveaux de charge maximaux variés d’après les modèles. Sur certaines de ses voitures équipées de batteries chinoises LFP, une charge à 100% est conseillée, alors que pour d’autres modèles, la limite est fixée à 90%.

En soi, la décision de charger une batterie à 100% doit être prise en tenant compte des recommandations du constructeur et des spécificités de la batterie du véhicule. Les pratiques de charge peuvent prolonger la durée de vie de la batterie, mais aussi améliorer l’efficacité globale du véhicule.

Optimisation de la durée de vie de la batterie

A ce moment, vous vous demandez sûrement comment optimiser la durée de vie de la batterie d’une voiture électrique. Pour ce faire, il y a plusieurs pratiques qui sont recommandées. La première est de maintenir la charge de la batterie entre 20% et 80%. Cette méthode aide à préserver la santé et l’efficacité de la batterie, en évitant les stress inutiles liés aux recharges complètes. De plus, les recharges rapides et ultra rapides devraient être limitées, parce qu’elles peuvent accélérer le vieillissement de la batterie. Une conduite modérée est aussi conseillée pour réduire la sollicitation intense de la batterie. 

Autrement, la température ambiante joue aussi un rôle important : des conditions extrêmes, de froid ou de chaleur, peuvent accélérer le vieillissement de la batterie en l’absence de système de conditionnement efficace. Et pour finir, suivre les recommandations spécifiques du constructeur pour chaque modèle de véhicule est important pour assurer une gestion optimale de la batterie.

Conclusion

La gestion optimale de la batterie est un élément important pour l’efficacité et la durabilité des voitures électriques. Même si charger une batterie à 100% ne soit pas nuisible, les pratiques de charge doivent être adaptées aux spécificités de chaque type de batterie et aux recommandations des constructeurs

Le maintien de la charge entre 20% et 80%, l’évitement des recharges rapides fréquentes, et une conduite modérée sont des manières pour prolonger la durée de vie de la batterie. Ces pratiques, avec une compréhension approfondie des différents types de batteries et de leurs caractéristiques, permettront de ce fait d’optimiser l’utilisation des véhicules électriques dans le respect de l’environnement et de la technologie.

Nous vous remercions de nous avoir donner de votre temps, en espérant vous avoir aidé et de vous revoir au plus vite !